Escalier droit sans contremarche : quelle règlementation ?

escalier droit sans contremarche

Un escalier permet d’accéder aux différents étages d’une maison ou d’un appartement en duplex, par exemple. Son choix est important, car c’est souvent l’investissement d’une vie. Un escalier droit peut s’imposer, en fonction de la configuration des lieux. Faut-il respecter certaines règles quand on ne veut pas de contremarches ?

Existe-t-il une réglementation concernant l’absence de contremarche sur les escaliers ?

Les escaliéteurs sont tenus de respecter bon nombre de règles dans la construction d’un escalier sur-mesure, comme la hauteur de marche, le nombre de ces dernières quand un escalier court sur plusieurs étages etc…

Afin de gagner en luminosité notamment, un propriétaire peut préférer un escalier droit sans contremarche ; c’est-à-dire sans la partie perpendiculaire qui fait se rejoindre les marches entre elles.

Il n’existe aucune réglementation spécifique à ce sujet. Par contre, l’escaliéteur sera tenu de respecter d’autres aspects pour garantir la sécurité des personnes qui vont emprunter l’escalier comme la présence d’une rampe par exemple ou encore la confection d’un garde-corps, qui comme son nom le laisse supposer, constitue un rempart contre le vide, pour éviter les chutes accidentelles.

Quand le propriétaire est rassuré sur le fait qu’il pourra avoir un escalier sans contremarche et donc visuellement plus épuré, il lui reste à choisir le bon matériau pour son escalier.

Comment choisir le meilleur escalier pour son habitation ?

L’escalier droit est sans doute le modèle le plus commun. L’avantage est qu’il prend peu de place car on a tendance à le coller contre un mur, quand la configuration le permet.

Lors d’une rénovation, par exemple, à moins de vouloir effectuer de très gros travaux de rénovation, il faut parfois composer avec une trémie existante en plein milieu d’une pièce. Il revient à l’escaliéteur, alors, de proposer un escalier réellement design qui ne va pas escamoter sa présence par tous les moyens, mais au contraire parfois, faire de lui l’attraction visuelle de la pièce. Certains professionnels en cela, sont de véritables artistes.

Si le bois connait encore un franc succès auprès des propriétaires, beaucoup sont désormais nombreux à le délaisser à la faveur des escaliers en acier. Pourquoi ? Déjà parce qu’au niveau du design, il est possible de travailler le métal de façon incroyable pour obtenir un escalier unique.

Alors que l’on peut juger le bois trop sombre dans une pièce, la seule solution consiste alors en le fait de le repeindre. Celles et ceux qui ont tenté l’expérience, savent que la peinture a tendance à s’enlever au moindre choc ou rayure. L’acier, au contraire, surtout si la pièce est lumineuse l’éclaircit encore.

Pour la réalisation d’escaliers à destination des particuliers, nous sommes loin des escaliers des sites industriels où ce qui prime est la praticité avant tout. Sécuritaire, solide, ne nécessitant aucun entretien fastidieux au contraire du bois, l’escalier en acier séduit par sa beauté intemporelle.

Si on le croit ainsi réservé aux maisons contemporaines, il trouve toute sa place dans les intérieurs anciens surtout s’il est ouvragé.

Rapide

Estimez votre escalier industriel sur mesure
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT
Étape 1 sur 6
Style Industrie

Besoin d'aide pour votre devis ?
Appelez un expert au 03 60 52 07 47