Quelle norme pour un escalier de secours ?

Escalier ERP avec barrière

Incendie, portes automatiques bloquées, il est nécessaire d’évacuer les personnes à l’intérieur d’un bâtiment. Pour certains d’entre eux, la construction d’un escalier de secours extérieur est indispensable. Pourtant, elle doit faire l’objet de l’intervention d’un professionnel, pour répondre aux nombreuses normes en vigueur.

Pourquoi est-il important pour une structure accueillant du public d’avoir un escalier de secours ?

Toute entreprise doit répondre à un certain nombre de règles vis-à-vis de ses employés. Celles-ci sont édictées dans le DUERP (Document Unique d’Evaluation des Risques Professionnels) et peuvent se complexifier en vertu du domaine d’activité. Les obligations concernent des postes variés comme l’éclairage, l’assainissement et la ventilation des locaux, le chauffage etc… Mais les Etablissements Recevant du Public (ERP) ; s’ils doivent déjà répondre de ces obligations, s’en voient attribuer d’autres, surtout si leur hauteur les contraint à devoir installer, à l’extérieur un escalier de secours.

En cas de sinistre ; quelle qu’en soit la nature ; il est important que cet escalier puisse permettre l’évacuation dans le calme des personnes, tant les collaborateurs que les usagers. Pourtant, il faut prendre en considération les spécificités et les situations de handicap possibles (PMR); ce qui oblige à choisir des escaliers répondant à des normes strictes.

Quelles sont les normes en vigueur concernant les escaliers dits ERP ou PMR ?

Les critères pour répondre aux normes en vigueur, concernant les escaliers de secours pour les ERP mais aussi pour répondre aux besoins des Personnes à Mobilité Réduite sont nombreux. Il faut aussi, en plus de la motricité réduite, que les escaliers puissent permettre l’évacuation des personnes ayant perdu de leur acuité visuelle.

Tout est pensé pour faciliter la sortie des personnes en cas de sinistre, notamment la hauteur de marches. Celles-ci doivent être comprises entre 13 et 17 cm au maximum. La largeur de l’escalier peut se décliner en 90 ou 140 cm, avec un garde-corps de 90 cm, voire plus. Giron de marche, contraste entre les première et dernière contremarches sont autant de points qu’il est indispensable de prendre en considération pour que l’escalier de secours puisse être approuvé, en cas de contrôle.

Quant aux matériaux utilisés ; s’ils peuvent être choisis par l’entrepreneur, pour leur esthétisme, ils se doivent également de conserver leurs propriétés mécaniques ; même après des années d’exposition aux intempéries, tout en pouvant supporter une charge élevée. Déjà très détaillées, ces normes peuvent être complétées par d’autres ; notamment en ce qui concerne les précautions liées aux départs de feu. C’est pour cette raison notamment qu’il est indispensable de passer par un escaliéteur.

Pourquoi passer par un professionnel pour son escalier de secours ?

Une entreprise ; si elle choisit un bâtiment commercial pour sa situation géographique, sa visibilité ou encore pour sa proximité avec des axes routiers ; doit souvent composer avec les aléas de la construction. L’élaboration d’un escalier sur-mesure est souvent le seul moyen de répondre à des normes très strictes, sans dénaturer le bâti. Souvent, il contribue à l’image de l’entreprise. C’est pour cette raison que passer par un professionnel est une excellente opportunité pour que l’entreprise allie ses devoirs envers sa clientèle à son sens de l’esthétique.

Rapide

Estimez votre escalier industriel sur mesure
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT
Étape 1 sur 8
Style Industrie

Besoin d'aide pour votre devis ?
Appelez un expert au 03 60 52 07 47