Escalier hélicoïdal : modèles et devis

Fabrication et pose d'escaliers hélicoïdaux sur mesure

Découvrez nos différents modèles d’escaliers hélicoïdaux et profitez dès maintenant d’un devis en ligne. 

Escalier design hélicoïdal
Obtenez un devis gratuitement
Étape 1 sur 12
Style Industrie

Besoin d'aide pour votre devis ?
Appelez un expert au 03 60 52 07 47
Depuis 2015
Fabrication sur mesure
100% MADE IN FRANCE
Éco-responsable

Principe et définition de l’escalier hélicoïdal

Que ce soit pour un local commercial ou une habitation, le choix d’un escalier peut être motivé par différents critères : le design, les matériaux mais aussi le prix. Pourtant, certains propriétaires peuvent faire face à un problème d’envergure : le manque de place pour un escalier classique. Des solutions existent pour remédier à ce type de situations.

L’escalier hélicoïdal est également appelé escalier en colimaçon. Son nom est tiré du latin helix qui signifie hélice et qui a aussi donné le mot héliciculture, par exemple, soit l’élevage des escargots. A priori, peu de rapport entre ce gastéropode comestible et un escalier. Pourtant si, car on retrouve sur l’escalier en colimaçon la même forme qui se dessine sur la coquille de ces petites bêtes peu ragoutantes. Un escalier hélicoïdal est donc un escalier constitué d’un mat ou d’un limon central sur lequel sont installées des marches qui permettent une montée circulaire.

Même s’il existe des escaliers hélicoïdaux carrés, avec une trémie de même forme, on le connait principalement sous sa forme ronde. Il est tout à fait possible de faire construire un escalier hélicoïdal en bois ou encore en pierre. Mais de plus en plus de personnes se tournent désormais vers des modèles en métal. Choisir un escalier en colimaçon peut répondre à une volonté de gagner de la place mais aussi à une absolue nécessité, quand on achète un bien où la surface est réduite. Il faut alors trouver un moyen de gagner le ou les étages, sans que cela empiète trop sur la surface au sol.

Il est ; au contraire d’autres types d’escalier ; possible de les mettre partout, car ils n’ont pas besoin d’un mur, pour leur servir d’appui. On peut alors (et c’est ce qui est le plus souvent recherché), le choisir sur-mesure pour en faire une pièce unique au niveau du design.

Certaines constructions, atypiques deviennent le point de mire d’une pièce, sachant qu’il ne dépare ni dans les maisons anciennes, ni dans les constructions neuves.

Nos réalisations d'escaliers hélicoïdaux

Les avantages d’un escalier métallique

Il existe de nombreux avantages à choisir un escalier métallique. Monter, descendre, monter, descendre : un escalier peut être emprunté un nombre incalculable de fois, pendant des années. Il est donc impératif qu’il soit extrêmement robuste. C’est bien entendu le cas de l’escalier métallique, qui est pourtant plus léger et plus aérien qu’un modèle en béton par exemple. C’est sa petite surface au sol qui détermine souvent son choix, dans le cas d’un modèle hélicoïdal. Pourtant, malgré son faible encombrement, cela ne joue en rien sur sa solidité, même s’il ne s’appuie pas sur un mur.

Un escalier métallique, s’il est traité contre la corrosion peut trouver sa place à l’extérieur. C’est notamment pour cette raison que certains entrepreneurs le plébiscitent pour leur structure. Le métal est un matériau facile à travailler ; pour des artisans passionnés et les résultats, entièrement personnalisables peuvent répondre à des attentes très précises. Il est ainsi possible de concevoir des balustres, rampes et garde-corps tout à fait sublimes, avec des décors ou des formes introuvables ailleurs. C’est surtout dans la conception sur-mesure que l’escalier en métal peut trouver son aboutissement.

C’est pour répondre à ces envies de design que le bois ou encore le verre peuvent s’inviter, sur les escaliers métalliques pour des créations vraiment originales et uniques. Alors que le bois ; en tant que matériau vivant ; peut « bouger » en fonction de la chaleur ou du froid, le métal résiste à des sollicitations mécaniques, sans broncher et ce, pendant des décennies.

 Les métaux étant pluriels, il est toujours possible de choisir entre l’inox, l’aluminium ou l’acier. Certains critères ; comme l’entretien peuvent alors jouer un rôle déterminant pour faire le meilleur choix. Si l’acier est une valeur sûre, il doit faire l’objet d’un traitement anticorrosion. L’inox est un matériau très actuel auquel on ne peut reprocher qu’une seule chose : laisser apparaitre les traces de doigts. Un simple passage de chiffon microfibre peut pourtant permettre de remédier au problème. L’aluminium quant à lui présente bien des avantages, car en plus de ne pas rouiller, il est facile d’entretien.

Au bout de quelques années, si la décoration change dans l’habitation, le métal peut se peindre de façon aisée avec des produits spécifiques. Même quand l’utilisation est intense, le métal ne s’use pas, alors qu’il peut arriver que des marches en bois ou même une rampe de la même matière présentent à moyen terme les premiers signes d’usure. La rénovation, voire même le remplacement de ces dernières, occasionne alors un coût à ne pas négliger, quand cela est déjà possible.

L’importance de la prise de cote et de la pose

Il est possible de trouver des escaliers hélicoïdaux dans les magasins de bricolage. Pourtant, il s’agit de modèles très standards, ne répondant à aucune personnalisation possible. Dans le cas d’une rénovation surtout, il faut prendre en considération la structure existante, pour pouvoir installer un escalier ; quel qu’il soit. Mais dans le cas d’un escalier hélicoïdal ; qui ne doit sa solidité et son édification qu’à son limon ou mat central ; il est impératif de savoir prendre des cotes, pour élaborer l’escalier le plus durable.

La conception sur-mesure est le plus souvent nécessaire, pour garantir la sécurité de toute la maisonnée. Ce qui peut être vu comme un inconvénient revêt pourtant de gros avantages. Quand on fait construire un escalier sur-mesure, on peut alors donner libre court à son imagination. L’escalier pouvant résister à vie, surtout quand il est élaboré en métal, autant tout faire pour qu’il soit un bonheur pour les yeux tous les jours, en plus d’être résistant et pratique.

La construction d’un escalier doit se faire en respectant différentes normes, surtout dans les établissements recevant du public (ERP). Mais cela ne signifie pas qu’un constructeur puisse faire n’importe quoi quand il conçoit un tel ouvrage pour les particuliers. En tant qu’artisan, il doit veiller à la sécurité des personnes qui vont utiliser son escalier jour après jour. Il veille par exemple à ce que la hauteur de marche soit toujours identique, soit entre 16 et 21 cm, avec le même espacement entre chacune. Le fait d’avoir choisi un entrepôt pour y établir un loft, un duplex ou un triplex, suppose souvent une très grande hauteur sous plafond. Cela a une importance dans la construction de l’escalier, car il n’est pas possible de faire des volées de plus de 25 marches. Il est impératif, alors, de mettre un palier.

Emmarchement, giron, main courante, garde-corps, contremarche ou encore nez de marche sont autant de termes que les particuliers (ou mêmes les entrepreneurs), ne connaissent pas ou ne sauraient expliquer. C’est pourtant le lexique courant et régulier de l’escaliéteur. Chacun de ces mots suppose une conception particulière, pour maximiser la sécurité des membres du foyer ou des personnes employées dans une entreprise qui vont l’emprunter, plusieurs fois par jour. Il est important que tout soit fait pour réduire le nombre d’accidents et de chutes. Passer par un professionnel pour la fabrication et la pose d’un escalier hélicoïdal chez soi n’a que des avantages. Il est possible de lui demander conseil sur le matériau métallique le plus approprié, l’endroit où l’escalier sera le plus pratique, mais aussi le plus mis en valeur. Enfin, les propriétaires seront assurés de monter et descendre dans des conditions de sécurité optimales.